Ce visage qui signifie en fait: « je n’ai rien compris »

Je dois bien l’avouer, depuis presque deux ans que je suis à l’étranger, je pense avoir appris à mentir régulièrement. Je m’explique.

Comprenez-moi bien, écouter lorsque les gens vous parlent dans une langue étrangère demande déjà une certaine concentration. Puis, vous prenez l’habitude de demander à ces personnes de répéter quand vous ne comprenez pas… Mais cet exercice devient à la longue fatiguant – tout d’abord pour moi, qui ai vraiment l’impression d’être une idiote à toujours comprendre seulement au bout de la deuxième fois; mais également pour l’Allemand en face de moi, qui en aura vite marre (je le comprends bien) de répéter deux fois tout ce qu’il dit.

Attention, cela ne m’arrive pas tous les jours, mais cela peut arriver:

  • avec des personnes dont l’accent est vraiment trop fort pour que je le comprenne,
  • avec des personnes qui parlent bien trop vite pour moi
  • ou simplement lorsque je suis fatiguée

Cependant, lorsque je me retrouve dans l’une de ces situations, je dois bien y faire face. J’illustrerais ce genre de situation par une anecdote qui m’est arrivée il y a de ça peu de temps:

« Strasseausnoumma bitte » – « WAS ?? »

Je reçois un jour dans ma boîte aux lettres un papier de la deutsche Post m’indiquant que j’ai reçu un colis, et que celui-ci étant trop gros, il a été déposé dans un petit relai près de chez moi. Je m’empresse donc de me rendre dans ce kiosk pour le récupérer. Comme d’habitude, je prépare sur le chemin la phrase exacte que je vais devoir dire pour demander mon colis: « Hallo, ich denke Sie haben etwas für mich…?« . Ok. J’en suis contente, ça ira très bien. J’arrive donc au point relai et débite, très fière de moi, ma magnifique phrase. Le vendeur commence à sortir mon colis, je suis contente de moi, j’ai réussi cette étape toute seule! Et là il me dit: « strassausnoumma« … Evidemment sur le coup, je ne comprends rien. Le pire dans tout ça, c’est que je n’arrive parfois même pas à distinguer si la personne vient de me poser une question, ou si c’est une affirmation. Ce qui était bien sûr le cas avec mon cher vendeur. Je ne savais même pas combien il y avait de mots dans ce qu’il venait de me débiter. J’utilise donc ma fameuse technique, qui consiste tout d’abord à dire « ja« , de manière hésitante, un « ja » qui pourrait être réponse à une question, ou un « ja » furtif, qui j’éspère suffira… Bien évidemment, mon vendeur n’en reste pas là et me sort de nouveau son « strassausnoumma« , un peu plus fort cette fois. On se demande parfois pourquoi les gens pensent qu’en répétant plus fort, on comprendra mieux ce qu’ils nous disent. Moi, toujours dubitative, essaie de sourire et me résigne cette fois à demander : « wie bitte?« . Il me répète de nouveau en s’énervant même un peu « ja, strassausnoumma!« , puis il ajoute « wo wohnen Sie? » et là bien sûr je comprends ! Il me demande où j’habite !! Il veut le nom de ma rue  (Straße) et le numéro de mon immeuble (Hausnummer) pour savoir si le colis m’appartient bien !! Un peu honteuse, je lui donne mon adresse et repars de son magasin en me disant: j’étais si fière de ma phrase d’entrée, il a quand même fallu qu’il m’arrive un truc…

questionmark

Faire semblant focntionne parfois…

Bref, lorsque ceci vous arrive plusieurs fois, vous apprenez à faire semblant d’avoir compris. En l’occurence pour mon colis je n’ai pas pu feinter plus longtemps, étant donné qu’il attendait vraiment une réponse de ma part^^ Mais généralement, ça peut marcher assez bien! Le truc, c’est d’arriver à faire une tête qui peut vouloir dire plusieurs choses à la fois. Il faut faire un visage qui passera auprès de votre interlocuteur. Un mot qui est également parfait pour ce contexte, c’est « Ok« . Avec ce mot là, on s’en sort très souvent. Surtout quand la personne t’explique un truc méga compliqué ou super technique. Tu ne comprends pas tout, mais tu peux hocher la tête en émettant deux ou trois « Ok » de temps à autre.

…mais n’en abusez pas !

N’allez pas croire cependant que je vis chaque jour dans une bulle de « je ne comprends rien » et que je m’en contente! Je peux tout de même me débrouiller et avoir un échange avec quelqu’un, ou suivre ce qui se dit dans une conversation. Mais parfois (sans doute par fainéantise), je ne cherche plus à comprendre et je me concentre plutôt sur « comment répondre et faire en sorte qu’il pense que j’ai compris? »… Ceci n’est bien sûr pas une leçon à suivre, mais je suis sure de ne pas être la seule à qui ça arrive! Et pour cause, j’ai vécu avec une amie espagnole lorsque j’étais en Angleterre, et elle m’a très souvent fait rire lorsque, après une longue conversation avec quelqu’un, elle se retrounait vers moi et me disait en douce: « I understood NOTHING! » (je n’ai RIEN compris!).

Mais voilà les joies d’apprendre une nouvelle langue! Viel Glück !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Ce visage qui signifie en fait: « je n’ai rien compris » »

  1. Mdrr ! Ton article m’a fait sourire, moi quand je comprends pas avec les petits, je réponds souvent par « wirklich?! » oder « ah ja? » ça marche à tous les coups ! Sinon y a aussi le très connu « Mmmmm » genre « ah oui?? » x)

    Aimé par 1 personne

    • Oui tu as raison, le « Mmmmmmm » est généralement assez passe partout aussi…! C’est vrai qu’avec des enfants ça doit être parfois plus difficile qu’avec des adultes parce qu’ils ne doivent pas comprendre vraiment que tu ne comprends pas leur langue…et ne doivent donc pas faire d’effort pour articuler j’inagine!^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s