Oh, vous êtes française !

Mis en avant

france-1273150_1280

J’ai tenu à commencer ce blog en soulignant le fait qu’en tant que Français, on ne peut échapper à cette phrase fatidique, qui nous suit sans cesse partout où nous allons… Elle nous hante, on la déteste et on essaie de l’éviter, mais rien n’y fait, elle revient à la charge dès qu’on ouvre la bouche en pays étranger…

Et oui, même lorsque la seule chose émise est Hallo, Guten tag ou Danke, voilà tous ces gens qui s’empressent de me rappeler que je suis française !

Ne fustigez pas trop votre accent français car…

Chose agréable cependant, je me suis vite rendue compte que mon cher accent était apprécié. Après ce fameux « Vous êtes française ! », s’ensuit très souvent différentes réactions, toutes aussi positives les unes que les autres :

  • ceux qui s’essaient au français: « Salut, comment ça va? » –  « je parle un pétit peu français… » – « comment tu t’appél? »
  • ceux qui, comme mon banquier récemment, me parlent de leurs cours de français de leur jeune temps en me disant : « ach, j’ai tout oublié » (les menteurs).
  • ceux qui me racontent leurs vacances: « oh je suis déjà allé à Paris, quelle belle ville ! » – « vous venez d’où en France? » – « Normandie ! C’est beau, la Normandie… j’ai visité Etretat avec ma famille en 2007… » – « j’adore la France, j’y vais tous les étés… » (ceux-là connaissent parfois mieux la France que moi…)
  • ceux qui ne savent pas vraiment quoi te dire après ça, mais qui te regardent comme si tu étais quelqu’un d’extraordinaire; (ceux-ci se permettent parfois un « oooooooh, Französin… »

En tout cas je pense pouvoir dire que c’est un fait : beaucoup d’Allemands parlent très bien le français, ou en tout cas aiment la France et sa culture ! Étrangement, c’est donc maintenant plus avec fierté que je vais répondre: « oui, je suis française », car alors je sais que cela déclenchera chez mon interlocuteur la joie, le respect, l’intérêt ou tout simplement la curiosité !

Mais malgré cela, le jour où je pourrais dire bonjour sans qu’on entende d’où je viens, ce jour là, je serai vraiment fière de moi, pour enfin avoir pu me fondre un peu dans la masse allemande…

Si vous voulez en lire un peu plus sur mon aventure allemande, je vous conseille de commencer par :

→ ma Priorité N°1: prendre des cours d’allemand ! 

Ces mots allemands qu’il ne faut pas confondre

Ah, les erreurs de prononciation… On en fait tous les frais au moins une fois dans sa vie en parlant dans une langue étrangère. Elles peuvent déclencher soit l’imcompréhension totale chez votre interlocuteur, soit tout simplement des ricanements ou un fou rire !

J’ai moi-même eu l’occasion de me ridiculiser en allemand, et ce devant tout un groupe d’allemands, au lycée. Voilà mon premier conseil en matière de choix de vocabulaire : en vous présentant à un Allemand, ne dîtes jamais ich heiße (je m’appelle), vous préférerez dire « Ich bin… ». Pourquoi ? Lire la suite

Anmeldung : ce pré-requis allemand inconnu des Français

Anmedlung en Allemagne

Voilà un mot que vous vous devez d’apprendre dès que vous posez vos valises en terre allemande. Je sais, en arrivant en Allemagne vous vous apprêtiez déjà à aller acheter votre caisse de bières et à faire des grillades de saucisses…Tut, tut, tut, il y a bien plus urgent que ça : il faudra s’occuper de votre Anmeldung ! C’est l’étape obligatoire pour commencer votre vie allemande. Lire la suite

Mon niveau d’allemand…après 4 ans !

En 2013, mon compagnon et moi débarquions en Allemagne, lui avec son allemand « inné » (merci maman allemande), moi avec mon allemand LV3 quelque peu rouillé… – « euh…(H)allo, ichhh vill ein Brot-scheun, biteuh ». J’aimerais vous dire que je suis désormais bilingue en allemand, mais je n’ai malheureusement pas cette prétention !

Cet article est dédié aux quelques personnes qui me suivent depuis un petit moment et qui se demandent bien si en fait, je parle vraiment allemand; à celles et ceux qui veulent apprendre l’allemand mais qui n’osent pas le faire à cause des préjugés pourris sur la langue, et aussi à mes proches qui pensent que je suis bilingue et qui me posent la question à chaque fois qu’ils me voient (« Alors, t’es bilingue maintenant ??« ). Lire la suite