Conseils aux Français expatriés en Allemagne : ce qu’il ne faut pas faire avec les Allemands

A ne pas faire en Allemagne

A tous les Français expatriés qui souhaitent s’immerger quelque peu dans la culture allemande, et à tous ceux respecteux des traditions et coutumes de nos amis Germains, voici quelques conseils qui pourraient être utiles ! Cela évitera parfois de passer pour le Français relou qui ne s’adapte pas et qui ne comprend pas qu’il faut parfois regarder l’Autre pour apprendre à vivre en harmonie avec lui.

En Allemagne, fais comme les Allemands

Donc, pour faire ton/ta gentil(le) Français(e) qui cherche à s’adapter aux bonnes manières allemandes, il est déconseillé de :

Faire la bise
Ne va pas effrayer les Allemands avec tes bisous ! Il faudra plutôt serrer la main d’une personne que tu ne connais pas. En revanche, quelqu’un que tu connais bien te prendra dans ses bras, comme le hug américain (qui d’ailleurs est devenu pour moi le « hug allemand »). Pas de bisous, mais des calins !

Inviter un Allemand à prendre l’apéritif
Concept inexistant ici. Cependant les Allemands sont toujours partants pour passer du bon temps entre amis : tu peux les inviter à dîner tôt chez toi, ou à prendre un verre après le travail dans un bar (j’ai tout un article sur comment recevoir les Allemands chez soi ^^).

Répondre « peut-être » à une question
Un « oui » ou « non » direct sera beaucoup plus apprécié. Si tu vis en Allemagne depuis un moment, tu l’auras de toute façon remarqué bien assez vite : l’Allemand est direct, et apprécie que tu le sois avec lui aussi. L’hésitation peut être embêtante.

Jeter sa bouteille d’eau à la poubelle
Outrage ultime. La mettre à la consigne du supermarché ou la laisser au pied d’une poubelle pour qu’un sans-abri la ramasse. En Allemagne, « rien ne se perd, tout se recycle » (certaines bouteilles n’ont pas de consigne, il faut lire les emballages pour le savoir !).

Marcher sur les pistes cyclables
C’est une chose à laquelle il faut s’habituer tout de suite en Allemagne, les vélos dans la rue ! Même piéton, fais-y attention, et surtout suis la règle d’or : ne marche pas sur leur voie, tu es sûr à tous les coups de te faire sonner ! Et si c’est toi qui es à vélo, emprunte les pistes cyclables, et dans le bon sens…! (j’ai aussi écrit sur l’utilisation sacrée du vélo pour les Allemands)

Laisser ton pourboire sur la table
Il est coutume d’annoncer directement combien on veut payer en donnant un montant plus élevé que le total de l’addition. Laisser de l’argent sur la table ne se fait PAS DU TOUT.

Traverser quand le petit bonhomme est rouge
C’est cliché, mais c’est vrai. Traverse plutôt lorsque c’est vert ! (Tout le monde ne le fait pas…mais on vous regarde quand même souvent bizarrement si vous ne respectez pas la règle !). Fais-le pour les enfants 😉

Se plaindre à outrance
A moins d’être totalement justifiée, ton obstination à te plaindre sans cesse de choses contre lesquelles tu ne peux rien (la météo, les accidents de la route, un retard de train…) ne sera pas comprise par un Allemand. L’Allemand sera plutôt dans l’optique de trouver une solution au problème. Sinon, plains-toi quand tu es réellement victime d’une injustice personnelle, là ce sera tout à fait justifié et on te poussera même à ne pas laisser tomber jusqu’à ce que justice soit rendue… 😉

Arriver comme une fleur au cinéma sans réservation
C’est un conseil plus qu’une obligation, surtout si tu habites dans une grande ville. Les places de cinéma se réservent souvent sur Internet en Allemagne et TOUT LE MONDE semble suivre cet exemple, donc si tu ne veux pas regarder ton film collé à 2cm de l’écran, réserve tes sièges !! Ca ne pose généralement pas de problème dans les campagnes ou plus petites villes, mais à Francfort ça m’a déjà embêtée plus d’une fois !

Payer un truc à 2€ avec une carte bleue
Aies toujours du cash sur toi ! La carte de crédit n’est malheureusement pas automatique partout et les Allemands sont habitués à toujours avoir pas mal de monnaie sur eux. Il est parfois possible de payer de petites sommes par carte, mais on te regarde cependant un peu de travers…^^

Croiser les doigts pour souhaiter bonne chance
Il faudra plutôt se serrer les pouces…et oui, littéralement en allemand on « presse les pouces » de son copain pour lui souhaiter bonne chance ! – « Ich drücke dir die Daumen »
#jaimelallemand

Draguer en passant par des sous-entendus
Avoue tout simplement à la personne qu’elle te plait. Ce n’est pas du vécu, mais j’en entends parler par tous les étrangers ici en Allemagne…! Et les Allemands approuvent généralement. Warum tourner autour du pot si longtemps ?^^

Amadouer le contrôleur car tu n’as pas acheté de ticket
En Allemagne, on avoue sa faute et on se tait. Ne te donne pas la peine d’essayer, ça ne marchera pas, et tu feras VRAIMENT ton relou.

Ne pas parler allemand
C’est mon dernier conseil à tous les Français expatriés en Allemagne, mais qui n’est pas des moindres ! Comme je le répète inlassablement dans ce blog, on aura beau vous dire que parler anglais est suffisant pour vivre en Allemagne…essayez-vous un peu à quelques mots en allemand et votre vie changera du jour au lendemain… 😉
Si tu n’es pas convaincu, moi j’avais pris des cours d’allemand à mon arrivée et j’en parle ici : Priorité N°1 : prendre des cours d’allemand !

Et toi, tu nous conseilles quoi ?

Ces conseils sont basiques, mais mis en pratique…ça fonctionne ! Je me suis arrêtée à 14 conseils, mais profitez des commentaires pour en partager d’autres ! Danke schön !

Allez aussi lire l’article d’une Française qui fait son stage d’études à Brême, elle partage également ses quelques conseils ! >> En Allemagne tu ne…

Publicités

32 réflexions au sujet de « Conseils aux Français expatriés en Allemagne : ce qu’il ne faut pas faire avec les Allemands »

    • Oui j’avoue avoir écrit cet article par un certain « ras le bol » d’entendre tous ces Français se plaindre sans cesse de l’Allemagne…sans vouloir essayer de s’adapter un minimum. Il faut en effet faillir à notre réputation, qui n’est pas toujours très positive à l’étranger, soyons francs !
      Ein schönes Wochenende an dir auch !

      J'aime

  1. – Etre ponctuel sinon c’est très mal élevé!
    – Ne pas se laisser faire et hausser le ton si c’est justifié et nécessaire, permet souvent d’obtenir gain de cause
    – Ne pas se vexer si les amis allemand paient juste leurs trucs au restaurant. Ici on ne divise pas la note par le nombre de personne assises autour de la table. Chacun paie exactement ce qu’il a consommé:-)
    – Souhaiter les anniversaires et ni en avance ni en retard! Même aux personnes dont on n’est pas très proche.

    J'aime

    • Merci Camille ! Je voulais parler de l’addition à payer seulement pour soi, mais je n’ai pas su comment tourner ça…alors merci de l’avoir mentionné ! Anniversaires aussi, je suis d’accord ! Quoi que je dirais qu’il est presque plus poli de le souhaiter en retard avec leur fameux « nachträglich » qu’en avance !^^

      J'aime

  2. Ne pas respecter le tri des déchets est un sacrilège impardonnable.
    Et apparemment les Français ont mauvaise réputation sur ce point…
    Ma proprio venait contrôler mes poubelles alors que je venais lui demander où jeter mes déchets en cas de doute et qu’elle semblait satisfaite…

    Et les Allemands nous trouvent également prudes…
    (là où je bossais ça allait de soi de se déshabiller pour prendre l’uniforme… même en présence de collègues de l’autre sexe et avec lesquels on n’était pas proche…)

    J'aime

    • En tout cas je trouve qu’on s’habitue très vite à trier les déchets et c’est souvent difficile quand je rentre en France de voir tous ces déchets dans la poubelle (papier, petits cartons, certains emballages…) !
      Le rapport à la nudité m’a beaucoup étonnée quand je suis arrivée en Allemagne, je ne connaissais pas du tout cet aspect là des Allemands, et ça les rend du coup beaucoup plus cools 😉 Je n’ai encore jamais essayé le sauna…je pense être trop pudique pour cette expérience, ah ah!

      J'aime

  3. C’est une très bonne idée de recenser ces différences qui peuvent être difficiles à appréhender au début ! Il y en a d’autres mais tu as « das Wesentliche erfasst », dit l’essentiel ! Pour compléter ce que tu as dit sur la bise : en Allemagne, on ne fait pas la bise aux enfants, on leur serre la main. J’ai même vu des grands-parents serrer la main à leurs propres petits enfants. Ceux qui enseignent en milieu scolaire doivent également faire attention à ne pas toucher les élèves, ne serait-ce qu’une petite tape sur l’épaule, car cela ne se fait ABSOLUMENT pas et l’enseignant peut avoir des problèmes. Je suis contente d’avoir découvert ton blog très intéressant ! A bientôt 🙂

    J'aime

    • C’est vrai que le toucher est à approcher de manière différente ici. J’avais déjà découvert ça pendant mon année en Angleterre, et c’est à peu près la même chose en Allemagne. Le cousin de mon copain a toujours l’air pétrifié quand je m’approche de lui pour lui dire bonjour…!^^ 😉

      Bienvenue sur mon blog et à bientôt !

      J'aime

  4. Bonjour,
    très bonne initiative car effectivement il est très pénible de lire tous les commentaires négatifs sur certaines pages. J’ajouterais quelques conseils:
    Prévenir tes voisins quand tu organises une petite fête, Ne pas prendre la fameuse Kehrwoche » à la légère. il est d’usage un peu partout de balayer devant sa maison ( ou immeuble à tour de rôle) de dégager la neige en hiver tôt le matin, et si on a un jardin de tondre régulierement sa pelouse!
    Les gestes déplacés sur la route sont à éviter sous peine d’amende, tout comme de se garer à contre sens!
    Et à la caisse on se presse, on ne retarde pas les autres!
    Dire bonjour même aux gens que l’on ne connait pas dans son quartier ou dans la rue ( moins dans les grandes villes) c’est surprenant au début d’être gratifié(e) d’un « bonjour » par des inconnus et enfin que ce soit chez vous ou au bureau se nommer au téléphone lorsqu’on décroche!

    J'aime

  5. Bonjour, super ce blog ! je suis de mon coté une allemande qui vit en France depuis plus que 10 ans et certaines de ces choses mentionnées sont si vrai et me manquent. Mais on s’habitue et on s’adapte 🙂

    J'aime

    • Bonjour Simone, et bienvenue sur mon blog ! Je suis contente de voir qu’une Allemande approuve cet article, j’ai essayé de retranscrire ce qui m’était le plus arrivé en Allemagne ! Cela m’intéresserait de voir ce que les Allemands pensent de la France en y vivant…si tu as des exemples, je suis preneuse ! A bientôt, Laure

      J'aime

  6. J’adore ton article ! J’ai vécu plusieurs mois en Allemagne par intermittence et la question de la monnaie à avoir sur soi c’est carrément vrai ! En Allemagne, la plupart des gens paient cash. J’y dormis dans un foyer pendant quelques semaines et on me demandait de payer cash mes semaines ce que je trouvais très bizarre et je déteste me trimbaler avec plusieurs centaines d’euros dans mon porte-monnaie.
    Faire la bise aussi je l’ai vite remarqué, c’est toujours hyper intéressant de voir comment les gens se disent bonjour dans les pays !
    bref, j’ai beaucoup aimé ton article et maintenant je vais fouiner partout dans ton blog hihi

    J'aime

    • Bonjour Allemand Facile !
      Il n’est en tout cas pas mal vu de chacun payer ce qu’on a consommé. On pourra alors annoncer qu’on veut payer « getrennt » pour payer séparément. 😉 Mais si on souhaite vraiment inviter son ami et lui payer son café, j’imagine qu’il n’y a pas de problème non plus !

      J'aime

  7. Je vous conseille de dire « schau’n mer mal » pour exprimer le peut-être comme réponse à une question, c’est très connu! L’expression est « inventée » par Beckenbauer, un footballeur allemand, qui disait cela pour dire – je n’en suis pas sûr, je ne veux pas prendre une décision, peut-être oui, peut-être non.

    J'aime

  8. Tous les conseils et commentaires des uns et des autres sont très intéressants et c’est un plaisir
    de les lire. J’ai passé du temps en Allemagne pendant mes études, pendant les vacances scolaires (travail d’été) et lors de ma vie professionnelle en accompagnant des élèves lors d’échanges scolaires. C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je retourne en Allemagne.
    Longue vie à ce blogue!
    Alles Gute!

    J'aime

  9. Ping : Des p’tites bulles, des p’tites bulles, toujours des p’tites bulles* !

  10. Hello ! J’avais lu ton article (et quelques autres !) avant de venir faire mon stage en Allemagne et j’avais trouvé tout cela bien pratique ! J’ai fait moi-même une liste (un peu différente) des choses à ne pas faire sur mon blog (ici: https://conterflerette.wordpress.com/2016/06/12/en-allemagne-tu-ne/) et comme je ne parle pas des relations avec les Allemands comme toi, je m’étais dit que je pourrais mettre un lien vers ton article pour les intéressés. Si tu es d’accord, peut-être pourrais-tu faire de même sur ton article vers le mien ?
    Je te souhaite une bonne journée !
    Alexandra

    J'aime

  11. Ping : En Allemagne, tu ne… – Les aventures d'une prof de FLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s